Imprimer

Méthodes d'évaluation et indicateurs du développement durable en agriculture (Rapport de stage Master 2)

  • Auteur
    Emilie Thomas-Delille
  • Date de publication
    2015

Introduction


Dans le cadre de mon Master 2 VTPA1, j’ai effectué un stage de fin d’étude à l’INRA2 de Colmar. Ce stage a été financé par le GIS GC HP2E3.
L’INRA a été fondé en 1946, et dépend du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, du Ministère de l’Agriculture, de l’alimentation et de la forêt et du Ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie. Les recherches s’articulent autour des domaines de l’agriculture, l’alimentation et l’environnement. Les recherches du centre de Colmar portent essentiellement sur la viticulture et l’oenologie mais pas uniquement. Ainsi l’équipe AD4, de l’UMR5-LAE6, réunissant des agents de l’INRA de Colmar, de Nancy et de l’Université de Lorraine (Annexe 1), travaille sur la problématique de l’évaluation environnementale des systèmes agricoles, avec un focus sur la biodiversité et les services écosystémiques. Elle a mis au point la méthode INDIGO®, méthode reconnue sur le plan des indicateurs agri-environnementaux. Plus globalement les recherches portent sur l’évaluation multicritère de la durabilité des systèmes agricoles.
Le GIS a été constitué à la suite du Grenelle de l'environnement par l'INRA et de nombreux autres partenaires (Annexe 2). Ses axes thématiques sont actuellement : l’innovation variétale, la gestion durable des adventices et des sols, la thématique exploratoire en grande culture et la connaissance des pratiques et l’évaluation des performances. Les membres du GIS ont pour ambition de créer les bases d'une nouvelle ère d'innovation et de progrès pour les systèmes de production de grande culture, en s'inscrivant dans la perspective du développement durable.
Mon stage s’inscrit dans la problématique de l’équipe AD et du GIS, le sujet étant l’amélioration et l’exploitation d’une base de données d’indicateurs utilisés dans les méthodes d’évaluation multicritère de la durabilité des systèmes agricoles.
La première partie de ce mémoire est consacrée au contexte de l’étude, à savoir la place particulière de l’agriculture vis-à-vis du développement durable ainsi que le foisonnement des méthodes d’évaluation qu’il en résulte, ce qui a conduit à élaborer ma problématique de travail. La deuxième partie présente le matériel et les méthodes qui ont été mobilisés. La troisième partie expose et discute les résultats. La quatrième partie fait état de mes conclusions et des perspectives possibles pour le projet.

Top
Top